EMPREINTE ECOLOGIQUE

En cette fin d’année, l’avenir de la conception de bâtiments se précise par des actions concrètes de grands acteurs du domaine.
Plusieurs industriels, bureaux d’études et institutions ont fondé l’association Bâtiment bas carbone. Un groupement qui éditera d’ici fin 2016 un référentiel pour réduire l’empreinte carbone de la construction. Et sans doute un futur label sur lequel s’appuiera la RT2020…
L’ADEME pousse aussi à une prise en compte globale des bâtiments, ecologiquement, energetiquement, socialement… dans son dernier appel à projets.
Le CSTB quand à lui ouvre son bureau de vérification des déclarations FDES. En effet, jusqu’alors les fabricants déclaraient eux-même la fiche d’impact écologique de leurs produits. En 2016, la vérification par un tiers indépendant devient obligatoire. Ouf… Enfin !

Nous, cela fait plusieurs années que nous défendons le bas carbone, que nous orientons les projets en prenant tout en compte et que nous vérifions autant que possible les impacts sur la santé et la nature des matériaux.

Et vous ? Pensez-vous que dans 30 ans, une maison en parpaings et laine de verre aura encore de la valeur ?
Discutons en.
Et si vous avez un projet, n’hésitez pas à nous consulter.

Plus d’informations sur ces sujets :
https://www.batimentbascarbone.org
https://appelsaprojets.ademe.fr/aap/BAT_RESP2015-119
http://www.environnement-magazine.fr/…/impact-environnement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *